Alerte violence
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des restes d'humains. (gloque pour certains êwe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keïdo

♟Chatounet

avatar

♦ MESSAGES : 8
♦ INSCRIPTION : 05/08/2016

Personnage
Mutation: Queue de scorpion
Relations:


MessageSujet: Des restes d'humains. (gloque pour certains êwe)   Lun 8 Aoû - 12:36



RPG LIBRE

Des restes d'humains.



« entre surprise et peur, il y a un monde »

Keïdo avait entendu parler de ce bateau abandonné par la mer et les vagues. Bon nombre de chats le disait hanté. Ce cargo était là depuis des lustres. Regardant à droite et à gauche, Keïdo entra dans le navire échoué. Ses pas faisaient à peine de bruit sur le planché pourris. Des petits grattements lui apprirent la présence de rongeurs, mais il n'avait pas faim.
L'obscurité était presque totale. Les yeux plissés, Keïdo tourna à droite, puis à gauche et encore une fois à gauche. Dans ce dédale de passages, le félin passa plusieurs fois au même endroit sans s'en inquiéter. Enfin, il arriva devant une porte blindée en assez bon état. Derrière, tout aurait pu être en bon état si les murs avaient été fait de la même matière. Or, seule la porte blindée était debout. Sans rien autour pour la soutenir, même pas le plafond pourtant assez haut.
Keïdo contourna la porte, se faufilant dans la pièce qui n'était plus, dépourvue des murs qui la séparé de la grande salle autre fois. Une forte odeur de cadavre le fit reculer de quelques pas. Comment cela pouvait-il sentir aussi mauvais depuis tout ce temps passé sans aucune activité ? De plus, l'obscurité était presque à son comble. Keïdo ne voyait pas plus loin que sa queue de scorpion. Activant son pouvoir, une imposante hache à double tranchants apparue. Elle diffusait une étrange lumière bleue peu rassurante dans cet endroit humide et étouffant. Mais Keïdo aimait bien cette couleur, de plus est, c'était son pouvoir. Il n'allait pas en avoir peur quand même ?
Le matou fit flotter son arme au dessus du sol, lui faisant prendre les devants. Mais n'avait elle pas encore fait un bond de lapin qu'elle se retrouva au dessus d'un cadavre. Immense. Bien plus grand qu'un chat adulte. Une de ses pattes avant avait été arrachée. Keïdo fit un pas en avant. Non, elle avait été mangée. Des marques de dents étaient bien visibles sur les restes de peaux en décomposition. En relevant la tête, le coeur du félin manqua un battement, ce qui lui coupa le souffle ; juste devant lui, une tête. Aussi grosse que lui. Un de ses yeux pendait mollement vers le sol. D'un petit coup de patte, Keïdo tapa l'oeil qui répondit aussitôt en rebondissant dans le vide à droite, puis à gauche. Quelques secondes passèrent puis le chat retenta l'expérience. D'un coup, des bestioles sortirent de l'orbite avec une effroyable vitesse. Chacune d'entre elles tenaient entre leur pattes des morceaux de chaire, voir de cerveau.
Keïdo bondit en arrière, d'un mouvement de hache qui aurait pu décapiter ces répugnant insectes, son arme disparue. Le replongeant dans le noir. Sous son pelage, le félin senti les bestioles grimper vers son épaule. Son dos. Son échine. Sa tête. Puis ils descendirent vers ses oreilles, ses yeux, sa bouche.
Aucune peur n'était présente chez Keïdo, mais l'idée d'avoir des bestioles aussi répugnantes sur lui l'horrifier. Bien qu'il se secoua du mieux qu'il pu, l'insecte accroché à sa paupière ne voulu pas lâcher. il continua de gratter sans relâche avec ses pattes pour réussir à atteindre l'oeil, le sortir de son orbite, et entamer le cerveau du matou.
Les yeux fermés du mieux qu'il pouvait, Keïdo secoua sa tête de droite à gauche tout en reculant, titubant, tombant. Puis, d'un coup de patte, il fit voler l'insecte qui menaçaient autant son oeil que sa santé morale.

Oubliant sur le coup les insectes qui étaient définitivement partis, le matou se retourna, résigné à partir. Il fit réapparaître sa traitre de hache et frissonna de surprise. A un poil de lui se trouvait, éclairé par la lumière bleue, un mur. Avec différentes teintes de rouge. En levant les yeux, Keïdo fut, cette fois, saisi par l’effroi.
Lorsque l’explosion fut arrivée ici, la force du souffle avaient sans doute projeté cet être bipède contre le mur. La tête n'était plus qu'un amas d'os, de sans et de chaire humaine éclatée contre le mur. Le bas de la mâchoire se trouvait au sol, juste devant les pattes du félins qui n'y prêta pas grande importance. Tout le reste du corps était dans le même état que la tête. Comme si il s'était pris une plaque de métal sur lui à répétition, sans arrêt. Les os fracturés, les côtes aplaties, les articulations dans le mauvais sens et les organes éparpillés autant sur le mur que sur le sol.
En bas à gauche de l'étonnante tapisserie humaine, un autre cadavre se trouvait bloqué par une caisse. Écrasé contre le mur, les membres avant éjectés. Plus rien de les rattachés au buste si ce n'était, peut être, les toiles d’araignées. De la bouche, à moitié entamée par le temps ou par les insectes, sortait un filait de sang séché. Au fond de la gorge du mort, Keïdo aperçut malgré lui, un poumon bloqué. "Parterre, ce doit donc être le coeur", pensa le matou sans grand intérêt, sa surprise passée.

De retour à l'extérieur, l'air frais emplis les poumons de Keïdo. Il descendit ensuite sa tête vers ses pattes. Pleines de sang de cadavres humains. Il les avaient frottées sur la tapisserie humaine. Ensuite, il avait laissé des traces rouges sur tous les murs.

Seule une empreinte de sans distincte à côté de chaque cadavre. La sienne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lifeofcatayanga.deviantart.com/
 

Des restes d'humains. (gloque pour certains êwe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» Distribution de cadeaux (empoisonnés pour certains?)
» La fée du Candy Land, la vieille, l'amoureux, et le zombi. Un jeu de rôle en moins drôle pour certains
» prévisions pour l'hiver!
» Les Humains, tout ce que vous devez savoir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROWN THE EMPIRE. ::  :: Le No Cat's Land :: Le bateau hanté-